Test rapide de Nano Server


Nano Server est une version minimale de Windows Server 2016, qui permettra des serveurs beaucoup plus légers, avec une surface d'attaque réduite et des raisons de redémarrage nettement moins fréquentes par rapport au désormais classique serveur core. Plus les redémarrages sont gênants, plus Nano Server aura sa place, et l'on pense particulièrement aux serveurs Hyper-V et aux futurs hôtes de conteneurs, qu'ils soient eux-mêmes des machines virtuelles ou des serveurs physiques.

Aujourd'hui je vous propose une prise en main très rapide, pour vous faire une idée concrète de la chose. Ma source est cette page tout à fait complète pour bien démarrer avec Nano Server :

https://technet.microsoft.com/en-us/library/mt126167.aspx

Mon hypothèse est que je dispose d'un serveur Hyper-V et de l'ISO de Windows Server 2016 TP3 (disponible ici). Mon serveur Hyper-V est un Windows Server 2016 TP3 également mais ce n'est a priori pas nécessaire. Le réseau sur lequel mon serveur Hyper-V est installé dispose d'un serveur DHCP. Dans Hyper-V j'ai déjà créé un switch virtuel externe lié à la carte réseau physique. Donc, la VM Nano Server que je vais créer et connecter à ce switch virtuel recevra une IP DHCP.

Voici donc la marche à suivre pour créer rapidement une VM Nano Server sur Hyper-V :

Tout d'abord il faut pouvoir accéder au contenu de l'image ISO (10514.0.150808-1529.TH2_RELEASE_SERVER_OEMRET_X64FRE_EN-US.ISO). Si votre serveur est graphique, il suffit de double-cliquer sur le fichier ISO. Sinon (serveur core), il faut passer par le réseau par exemple. On aura besoin du chemin de la racine du contenu de l'ISO : dans mon cas (serveur graphique), c'est D:\.

Copier les deux fichier *.ps1 depuis le répertoire \NanoServer à l'intérieur de l'ISO, vers un répertoire local du serveur (C:\temp par exemple).

Créer un répertoire vide sous ce répertoire, nommé base (c:\temp\base, par exemple).

Lancer PowerShell en tant qu'administrateur, et aller dans le répertoire contenant les scripts (c:\temp par exemple).

cd \temp

Charger ("dot-sourcer") le script new-nanoserverimage.ps1 et utiliser la fonction New-NanoServerImage pour créer un nouveau VHD (attention, il y a un espace entre les deux points) :

. .\new-nanoserverimage.ps1

New-NanoServerImage -MediaPath d:\ -BasePath .\base -TargetPath c:\vhd\nano1 -ComputerName nano1 -GuestDrivers

Remarques : le paramètre MediaPath correspond à la racine de l'ISO de Windows Server TP3 ; le répertoire cible et le nom de machine sont à votre convenance ; le répertoire cible ne doit pas exister. il faut donner le mot de passe de Administrator interactivement : attention, il faut prévoir de pouvoir le taper plus tard en QWERTY.

Créer la VM (Le nom du switch est à adapter au votre) :

New-VM -Name nano1 -MemoryStartupBytes 512MB -VHDPath C:\vhd\nano1\nano1.vhd -SwitchName LAN

Démarrer la VM :

Start-VM -Name nano1

Depuis la console Hyper-V, vous pouvez maintenant accéder à la console de la VM, la Nano Server Emergency Management Console pour notamment voir la configuration réseau de la VM et son adresse IP. Pour ceci, vous devrez taper le mot de passe de Administrator avec le clavier en QWERTY.

Console Nano Server

Enfin, vous pouvez vous connecter à la VM en Remote PowerShell (remplacer l'adresse IP par celle de votre VM) :

Set-Item WSMan:\localhost\Client\TrustedHosts 192.168.0.108

Enter-PSSession -ComputerName 192.168.0.108 -Credential 192.168.0.108\Administrator

A partir de là vous avez un shell PowerShell sur la VM, donc vous pouvez par exemple constater avec Get-Process que l'on est dans un environnement beaucoup plus léger que d'ordinaire.

Pour plus d'information sur la configuration de Nano Server (drivers, rôles Windows etc.), voir l'article complet : https://technet.microsoft.com/en-us/library/mt126167.aspx.

Comments (2)

  1. anonymouscommenter says:

    L’équipe est au complet cette semaine, et même plus ! Arnaud et Stanislas m’ont donc rejoint

  2. anonymouscommenter says:

    Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Philippe Joubert, développeur sur le noyau commun

Skip to main content