Microsoft PowerPivot : en route vers l’analyse en libre service !


Qu'est ce que PowerPivot ?


Microsoft PowerPivot (dont le nom de code était Gemini) permet aux utilisateurs d'être complètement autonomes à chaque étape de la création de leurs analyses et tableaux de bord : De la récupération et la consolidation de plusieurs sources de données, la définition de modèles et calculs métier à  la mise en forme et la publication.


PowerPivot add-in Excel 2010

 Les rapports et analyses créés dans Microsoft Excel peuvent traiter des quantités gigantesques d'informations (plusieurs millions de lignes) y compris en mode déconnecté ! L'utilisateur peut ensuite en quelques clics de souris publier ses rapports sur le web grâce à Sharepoint et le partager avec les membres de son équipe.



PowerPivot Export Web dynamique via Excel Services

L’autre aspect intéressant de PowerPivot est que l’informatique pourra si besoin administrer et superviser de manière transparente les applications PowerPivot. Le nom de code Gemini (Gémeaux en anglais) faisait d’ailleurs allusion à ce sujet : les utilisateurs et l’IT au lieu d’avoir des vues opposées, se rejoignent sur une même vision du décisionnel. Autonomie pour les utilisateurs, maintenance et montée en charge transparente pour l'IT


PowerPivot Console de supervision dans Sharepoint

En tant qu’utilisateur vous n’aurez donc plus à craindre d’aller voir le service informatique pour leur demander de reprendre votre application le jour où vous n’avez plus le temps de vous en occuper, ou que vous changer de fonction.  En effet, votre application PowerPivot se basera sur des socles applicatifs que l’IT connait, maîtrise et qui sont connus pour leur montée en charge.


PowerPivot est composé de 2 applications différentes :




  • PowerPivot pour Excel 2010 : l’add-in qui permet de consolider les données, de créer le modèle d’analyse et les tableaux de bord


  • PowerPivot pour Sharepoint 2010 : l’applicatif qui permet de partager les créations PowerPivot et d’afficher les rapports en mode web (cette fonction nécessite Sharepoint et SQL Server 2008 R2, plus particulièrement le moteur OLAP Analysis Services)

NB : PowerPivot pour Excel 2010 peut tout à fait fonctionner de manière autonome, le module Sharepoint n’est nécessaire que si vous souhaitez publier les rapports en mode web et bénéficier d’une interface d’administration centralisée pour toutes les applications créées avec PowerPivot.


Pour aller bien au-delà des tableaux croisés dynamiques :


PowerPivot apporte un grand nombre de bénéfices aux utilisateurs Excel dans la création d’analyses et tableaux de bord.  En voici quelques uns :




  1. Manipuler et faire des calculs rapides sur d’énormes volumes de données y compris en mode déconnecté. Ceci est possible grâce au  moteur décisionnel en mémoire de PowerPivot capable d’agréger et de compresser un très grand nombre de lignes directement sur le poste de travail. 


  2. Créer des calculs métiers rapides et puissants simplement. PowerPivot fourni un langage de calcul métier nommé DAX : extension des fonctions  Excel permettant de faire simplement ce qui était fastidieux voire impossible avec les calculs dans les tableaux croisés. Vous pourrez par exemple effectuer des comparaisons dynamiques sur le temps grâce à 35 fonctions dédiées et prêtes à l’emploi !


  3. Créer un tableau croisé dynamique basé sur plusieurs sources de données : une bonne nouvelle pour ceux qui passaient leur temps à dupliquer des tableaux croisés sur différents onglets et utilisaient de nombreux Vlookup() difficilement maintenables.


  4. Diffuser, sécuriser et partager vos tableaux de bord sur le web en quelques clics de souris. Fini les problèmes de versioning liés au partage des fichiers Excel par mail. Avec PowerPivot, vos tableaux de bord sont publiés sur le web, leur aspect est fidèle à Excel et ils restent dynamiques !


  5. Un gain de place sur vos fichiers Excel volumineux : si vous avez des fichiers Excel volumineux contenant beaucoup de données dans de multiples onglets. Essayer de charger ces données dans un modèle PowerPivot, vous pourriez bénéficier de la compression du moteur PowerPivot.


  6. Une utilisation plus simple et naturelle des nouveaux filtres Excel 2010 (Slicers) : PowerPivot permet de créer et positionner les nouveaux slicers d’Excel 2010 beaucoup plus facilement. Ce qui vous permet encore plus de productivité dans la création de vos tableaux de bord.

A bientôt sur ce blog pour une prise en main pas à pas de PowerPivot !


En attendant voici quelques liens utiles :


www.powerpivot.com (site officiel US)


Téléchargement de PowerPivot


Téléchargement de la CTP2 de SQL Server 2008 R2  


Blog d’Aurélien Koppel sur PowerPivot (en français)


      Blog de Yann Nguyen sur PowerPivot (en français)


      Blog Officiel de l’équipe produit PowerPivot (US)



 

Skip to main content