Quoi de neuf sur Power BI Desktop en fin 2016 ?


 

Avec les dernières nouveautés Power BI Online, l’équipe produit nous a proposé quelques autres améliorations côté Power BI Desktop pour bien finir l’année 2016.

 

Nouveautés côté visuels :

 

Amélioration des slicers :

Le slicer fourni par défaut dans Power BI a été améliorer pour pouvoir :

 

1) Mieux gérer l’espace sur le rapport avec l’intégration d’un slicer de type “Dropdown” qui contrairement au slicer de type “Liste” permet de n’afficher la liste des valeurs disponibles pour le filtre que lorsque  je sélectionne la flèche du menu déroulant afin d’économiser de la place sur mon rapport.

 

image

 

2) Mieux gérer la notion de dates, en proposant maintenant de sélectionner une plage de temps entre 2 dates, les dates avant une date donnée , ou encore les dates après une date donnée.

 

image

 

 

Affichage des hiérarchies sur l’axe des abscisses

Une nouvelle option permet de choisir si l’on souhaite concaténer ou non les différents niveau de la hiérarchie dans l’affichage de l’axe des abscisses :

 

image

 

 

image

 

 

Le formatage conditionnel dans une matrice

 

Il y a quelques mois, nous vous présentions la possibilité de faire du formatage conditionnel dans un tableau. Cette fonctionnalité est maintenant étendue aux visuels de type matrice.

 

image

 

 

 

Couleurs des labels des axes

Il est maintenant possible de changer la couleur des labels des axes d’un visuel.

 

image

 

 

Scrolling sur les rapports au format téléphone

En septembre nous avons sortit la fonctionnalité permettant de générer un rapport au format approprié pour la visualisation sur un téléphone. Cependant, la taille du canevas était relativement limité. On va maintenant pouvoir définir un rapport plus grand que la taille de l’écran en permettant à l’utilisateur de scroller pour visualiser la suite du rapport sur son téléphone.

 

image

 

 

Nouveautés côté analyses :

 

La fonctionnalité de Clustering – En preview

Cette fonctionnalité permet, sur un visuel de type “Nuage de points” de clusteriser automatiquement les données, c’est à dire d’utiliser un algorithme qui va regrouper les données similaires en différents groupes en fonction d’un certain nombre de caractéristiques communes qu’il détecte automatiquement.

 

image

 

 

 

Nouveautés côté connecteurs vers des sources de données :

 

- Un nouveau connecteur vers Spark ( HDInsight ou autres distributions ) en DirectQuery

- Une amélioration des performances du connecteur OData sur une connexion vers un modèle de données compliqué

- Améliorations du connecteur vers un dossier comprenant plusieurs fichiers : Analyse et détection du format de fichier, sélection d’objets spécifiques dans le premier fichier, opérations de nettoyage en fonction du premier fichier et ré-appliquées sur les autres. Ces nouvelles fonctionnalités permettent de gérer tout type de fichiers dans un dossier ayant le même type de données et la même structure de fichiers.

- Un nouveau connecteur vers le service Azure Analysis Services actuellement en preview.

 

 

Nouveautés côté requêtage de données :

 

Support du type de données “Pourcentage”

 

Il est maintenant possible de définir une donnée en tant que pourcentage et d’utiliser ces données dans des opérations arithmétiques. Par exemple, “5%” sera interprété comme “0,05” et pourra donc être utilisé pour des opérations dans l’éditeur de requêtes ou bien dans le modèle de données.

 

image

 

 

Agrandissement de la fenêtre “Dépendances de la requête”

La fenêtre de visualisation des dépendances des requêtes offre désormais un bouton permettant de l’agrandir en mode plein écran pour avoir une vision plus confortable des interactions entre les différentes sources de données.

 

image

 

 

 

Amélioration de l’expérience de création d’une fonction

 

Lorsque l’on définit une fonction basée sur une autre requête ( en utilisant la fonctionnalité “Convertir en fonction” ), un lien est maintenant créé entre la requête originale et la nouvelle fonction créée ce qui permet de modifier la requête initiale sans se soucier de la mise à jour de la fonction liée qui se fera automatiquement.

 

Et voilà pour 2016 ! Rendez-vous en 2017 pour de nouvelles fonctionnalités chaque mois ! Très bonne année à tous !


Comments (0)

Skip to main content